4 questions pour Manuel Gasse

Manuel Gasse est un proche du Village en chanson. Ancien participant du Festival, il s’est produit sur nos scènes à plusieurs reprises. Collaborateur de nombreux artistes dont Les Soeurs Boulay, il est formateur au Camp chanson Québecor depuis l’an dernier. Cet été, il animera le séjour « création d’un spectacle » pour adolescents. Les jeunes qui participeront à ce camp auront beaucoup beaucoup de plaisir avec lui… assuré ! On lui a posé quelques questions par rapport à son métier et à la formation qu’elle proposera lors de son passage au Camp chanson.

Quel est ton moment le plus cocasse sur scène ?

Peut-être la fois où Antoine Gratton et moi on s’est enregistré pendant un soundcheck.  Plus tard pendant le show, on a parti ce même enregistrement entre deux chansons et on a fait du lipsync de nous-mêmes à l’insu du public.  En plein milieu de la chanson, on a arrêté de jouer et on est allé s’asseoir dans la salle avec un public complètement mystifié. C’était priceless

À quel moment as-tu su que tu voulais faire ce métier ?

Quand j’étais jeune, ma soeur a ramené un chum du Lac pendant le temps des fêtes.  Il avait apporté sa guitare électrique et un soir je l’ai vu jouer du Metallica dans sa chambre pour se pratiquer.  À cet instant, j’ai su que je voulais devenir musicien.

Quel est la dernière chose à laquelle tu penses ou tu fais avant de monter sur scène pour un spectacle ?

Je m’assure de ne pas avoir envie d’aller au toilette pendant le show.

Comment décrirais-tu l’univers de ta formation présentée cet été à Petite-Vallée ?

Ludique, j’espère. Je pense qu’on va avoir du fun, mais en même temps, j’aime qu’on soit efficace et sérieux quand c’est le temps.  Ça fait juste en sorte qu’à la fin, on est plus content de nous et on donne un meilleur show.

Partager :