Quel public es-tu ? – partie 1 / Les Gaspésiens de souche

Kim Bergeron, blogueuse invitée | Aujourd’hui, j’essaie de me mettre dans les bottines d’Alan Côté, directeur artistique du Festival en chanson. Quand on monte la programmation d’un festival, on le fait pour le public, en pensant à ce qu’il veut, ce qu’il connait, ce qu’il aime, tout en s’assurant de lui faire découvrir ce qui en vaut la peine. Le hic, c’est que le Festival regroupe plusieurs de types de publics avec des goûts différents.

Je me suis donc amusée à cibler ces publics (de façon trèèès caricaturale, j’en conviens!) et à imaginer ce qui plaira à chacun d’eux dans la programmation 2016. J’ai divisé ça en 5 catégories : les Gaspésiens de souche, les habitants de Petite-Vallée, les néo-Gaspésiens, les auditeurs de Radio Gaspésie et les touristes culturels.

Les Gaspésiens de souche
Ceux-là qui aiment le country. Ceux-là qui vivent le country (oh oui, c’est un mode de vie). Ils ont grandi au son de la musique country, ils font la fête au son de la musique country, ils passent la tondeuse au son de la musique country. Ils connaissent toutes les paroles des chansons d’Irvin Blais et idolâtrent Julie Daraîche (ouiiiii, Paul aussi bien sûr). Ils écoutent JR country à Radio Gaspésie en pestant contre le fait que l’animateur Jean-René Lebreux choisit parfois des chansons trop pops à leur goût et louangent Samedi d’écouter du country avec Nancy Rochefort qui diffuse de la VRAIE musique country (n’essayez pas de faire une distinction avec le western, c’est peine perdue).

Ces gens seront assurément au rendez-vous pour les spectacles de :

L’Open country de Mountain Daisies : ils s’appellent Carl Prévost et Ariane Ouellet et ce sont des habitués du Festival en chanson. Ils proposent un spectacle où des artistes populaires sont invités à interpréter leurs coups de cœur de la musique country. Un concept qui les fait se renouveler à chaque représentation avec une brochette d’artistes différente. La brochette de cette année : Isabelle Boulay, Marc Hervieux, Bruno Pelletier et le couple Jean-Francois Breau et Marie-Ève Janvier. En veux-tu de la vedette? En v’là.

Denis Richard : si tu ne le connais pas c’est parce que t’es pas un vrai. Une recherche Google te montrera des photos de Denise Richards mais détrompe-toi, l’actrice américaine n’a aucune intention de venir à Petite-Vallée cette année. Enlève le E et le S, et ajoute le titre Petit-rocher à ta recherche Google pour découvrir le plus grand hit de ce routard acadien à peu près absent du web. Ou clique ici : www.denisrichard.ca

Les Gaspésiens de souche seront aussi intéressés par la soirée trad réunissant Les poules à Colin, Yves Lambert et SoCalled. La câlleuse Yaëlle Azoulay prendra le relais pour te faire danser des « sets carrés » – j’ai toujours cru que c’était des « 7 carrés » ^^

Toi non plus, tu ne veux pas manquer ça.
Dans mon prochain billet, je te présente : Les habitants de Petite-Vallée
Et toi, quel public es-tu?

Partager :