Rencontre avec Émile Gruff

Les artistes qui passent par la sélection officielle du Festival en chanson de Petite-Vallée (maintenant la Destination Chanson Fleuve) en ressortent grandis. À Petite-Vallée, ces auteurs-compositeurs-interprètes ont toute la place voulue pour faire rayonner leurs chansons et les offrir à des publics attentifs (les meilleurs, nous dit-on). À Petite-Vallée, les chansonneurs sont notre matière première ; on les entoure, on les amène à se dépasser, on les accompagne dans leur démarche de création et on leur donne beaucoup d’amour (et suffisamment de bière). Parfois (souvent), le Festival en chanson de Petite-Vallée change la vie des artistes qu’il accompagne. Émile Gruff nous en parle.

« Une des plus belles expériences de toute ma vie »

Il ne fait aucun doute, le Festival en chanson de Petite-Vallée a été une des plus belles expériences de toute ma vie. J’y ai rencontré pour la première fois Colette Chicoine, la cousine de mon père, qui m’a hébergé pendant dix jours. Elle aime la bonne chair, les p’tits drinks, les blagues grivoises….le vrai portrait de mon père finalement!!!!
.
L’humilité des artistes s’impose en un lieu aussi grandiose et c’est ainsi que la rencontre des Mario Légaré, Pierre Flynn, Jean-Claude Marsan, Yann Perreau et autres s’est faite en toute simplicité. Une infinie gratitude semblait émaner de tout le monde. Grâce à Marie-Claire Séguin, je n’ai maintenant plus de réticence à masser des hommes tout en faisant des vocalises. Elle m’a également fait prendre conscience de la nécessité de livrer un texte sans être sur le pilote automatique. Un lien très fort m’unira pour toujours aux autres « Chansonneurs » avec qui j’ai partagé la scène.
Les cinq prix qui m’ont été décernés au final auront mis de la chair sur l’os qu’était le cv artistique d’Émile Gruff. Le prix ROSEQ m’a permis de bénéficier d’une belle vitrine à Rimouski afin d’aller y présenter une parcelle de mon spectacle. J’en suis sorti fort aise, remportant la tournée clé en main ( onze spectacles en douze jours dans l’EST du Québec ) et une présence à Contact Ontarois. J’y ai également rencontré René Moisan de Productions Bros avec qui je me suis engagé professionnellement.
 .
Je n’oublierai jamais ce matin de janvier 2016 quand, sur un coup de tête, j’ai décidé d’envoyer ma candidature pour être  »Chansonneur » au festival. Je me souviens d’avoir cassé les cochons de mes enfants pour couvrir les frais d’inscription. S’ils m’en voulaient un peu sur le coup, ils sont aujourd’hui très fier de leur père!!!!

Émile Gruff en prestation à Petite-Vallée